l'origine

Le carnaval est une période qui s’étend du jour des Rois au début du Carême jusqu’au mercredi des Cendres.

C’est la fête des déguisements et des masques qui transforment et cachent la réalité. C’est une période de défoulement. Libéré des lois des tabous et des rapports hiérarchiques, les rôles s’inversent. Elle s’accompagne de danses symboliques « Leï Boufet », « Leï Fielouo », de farandoles et de charivaris.

C’est aussi l’occasion d’un règlement de compte collectif, reflet des conflits sociaux, des tiraillements entre l’été et l’hiver, le gras et le maigre, le riche et le pauvre, le marié et le non marié…

C’est une invocation à la fécondité de la terre et de la femme, un exorcisme contre les intempéries, les maladies et les catastrophes. Le carnaval traditionnel, c’est aussi Caramantran qui après son jugement sur la place publique, est brûlé sur un grand bûché édifié à cet effet.